Réponse 1:

«Droit au travail» est un euphémisme orwellien qui signifie en fait «Droit de ne pas avoir à s'affilier à un syndicat, même si votre emploi est couvert par un contrat syndical». Il ne s'agit pas réellement du droit au travail ou non, mais de savoir si vous pouvez être obligé de payer des cotisations syndicales, ou des frais tenant lieu de cotisations syndicales, pour travailler.

«Emploi à volonté» signifie que vous n'avez pas de contrat et que vous pouvez donc être licencié à tout moment sans aucune procédure ni recours, sauf qu'une entreprise ne peut pas vous licencier pour être dans une classe protégée. Ils ne peuvent donc pas vous licencier, en vertu de la loi américaine, pour avoir 65 ans. L'âge de plus de 40 ans est une classe protégée. Mais ils peuvent vous virer sans aucune raison. (Cela signifie également que vous pouvez quitter le travail à tout moment, sans aucun problème juridique.)


Réponse 2:

D'une manière profondément idéaliste, ils peuvent être différents, mais en pratique, ils sont fondamentalement la même chose.

1) Vous ne pouvez pas être contraint d'adhérer à un syndicat, mais s'il y a un syndicat, vous êtes couvert par l'accord de négociation (seul le syndicat n'a pas besoin de vous représenter ou de vous soutenir si des problèmes surgissent à votre sujet)

2) Vous travaillez au gré de l'employeur. Ils peuvent vous embaucher et vous licencier à tout moment pour n'importe quelle raison, ou plus au point sans raison. Votre patron peut vous appeler au bureau et vous dire «vos services ne sont plus nécessaires» et c'est la fin de votre travail. En fait, de nombreuses entreprises se mettent en difficulté en essayant d'expliquer pourquoi elles ont laissé quelqu'un partir alors que la loi ne les oblige pas.